Company Logo
slide 1 slide 2 slide 3

 

Ses registres d’état-civil

 

En août 1539, est signé par le roi François 1er, l’ordonnance de Villers-Cotteret qui exige entre autre, que tous les actes légaux et notariés soient désormais rédigés en français (langue d’Oil du bassin parisien et du nord dela Loire). Jusque là, ils l’étaient en latin, langue connue des clercs instruits. Cette ordonnance exige aussi que les curés des paroisses procèdent à l’enregistrement des naissances, mariages et décès. 

C’est la mise en place des registres paroissiaux qui seront remplacés à la révolution par nos registres actuels d’état civil.

Il va falloir beaucoup de temps avant que l’édit royal entre partout en application.

Tous ces anciens documents sont en principe déposés aux archives départementales. Cependant, il en reste une partie à la mairie de Chaliers qui peuvent être consultés facilement.

 

Le premier registre commence en mars 1733 (il manque le début d’année).




Powered by Joomla!®. Designed by: reseller hosting packages virtual private servers Valid XHTML and CSS.