Company Logo
slide 1 slide 2 slide 3

 

Eté 2004 et 2005 : Le four du Roux

 

En 2003, l’atelier « Patrimoine » des Amis de Chaliers a effectué sur la commune le recensement du petit patrimoine rural non protégé. Ce fut l’occasion de découvrir ou redécouvrir de nombreux éléments nos villages (croix, lavoirs, fontaines, fours..), dont beaucoup étaient menacés de disparition dans une échéance proche. Mais le simple fait d’évoquer ces éléments avec les habitants a permis de faire resurgir les souvenirs, nombreux qui y étaient attachés, et de mettre en évidence à quel point tous étaient fiers de leur patrimoine.

Ce fut particulièrement frappant au ROUX, où plusieurs personnes avaient pensé depuis de nombreuses années à la sauvegarde du four communal. Malheureusement, le manque de temps, de moyens, les soucis personnels de chacun avaient fait différer le projet.Les intempéries avaient poursuivi leur travail destructeur.

Mais personne n’avait totalement abandonné l’idée, et lorsque l’association a proposé de relancer le projet, de nombreuses bonnes volontés se sont tout de suite manifestées.

 

 

En 2004, membres de l’association et habitants du village ont débuté le travail de débroussaillage de la végétation en train de prendre possession du four du ROUX.

En août, de jeunes bénévoles de l’association « Etudes et Chantiers espace central » ont participé à un chantier de 3 semaines au cours duquel a été effectuée la restauration sur le couderc de Corbières de la pompe et des bacs en bois, avec construction d’une calade. A la fin de ce chantier, ils ont passé quelques jours sur le four pour démolir les parties de murs les plus abîmés, trier et ranger les pierres, mettre à nu la voûte, trier les briques. Le four a été couvert d’une bâche pour passer l’hiver…

 

Eté 2005 : la restauration a été confiée à Manuel DUVEAU, murailler à Retournac (Haute-Loire), rencontré par hasard sur un chantier de restauration du même type dans une commune du Puy de Dôme. Ce maçon autodidacte, amoureux des pierres, nous a semblé capable de réaliser notre projet dans l’esprit auquel nous étions attachés, en partant de l’observation respectueuse et admirative du travail des anciens, en employant au maximum les matériaux locaux, en utilisant les techniques traditionnelles de construction. Ses tarifs étaient en plus bien inférieurs à ceux des entreprises traditionnelles. Mais rien n’était possible sans l’implication des habitants du Roux qui ont tous apporté leur contribution : don de lauzes, tuiles, terre, pierres, portes et pièces de bois, prêt de matériel de chantier…coup de main occasionnel ou plus régulier… Ce fut aussi l’occasion de discussions entre maçon, habitants et touristes de passage, chacun apportant ses connaissances, ses souvenirs. Et l’endroit commença à reprendre vie……

Fin de l’été 2005, notre maçon reparti pour de nouvelles aventures dans d’autres contrées, le four est bâché pour passer l’hiver. Pendant ce temps, les habitants du village décident de couper du bois de la section pour fabriquer la charpente.

Il est scié bénévolement, et au printemps, nous organisons un chantier avec de nombreux bénévoles du village et de l’association, tous pleins de bonne volonté et aidés par la compétence de deux d’entre eux, charpentier et couvreur… La fin de cette étape du chantier a donné lieu à un repas convivial. Autre étape clé : le décoffrage de la voûte. De la terre et des bottes de pailles sont restées tout l’hiver pendant le temps du séchage.

Début juillet, le four est terminé. Sont mis en place les derniers détails, et la porte en fer forgé qui ferme l’espace de cuisson, encore un don du village. La première mise en route peut être faite et permet de cuire avec succès les préparations des dames du village, qui seront dégustées en commun.

Fin juillet, le four du ROUX est inauguré, en présence de tout le village, de nombreux habitants de la commune, et des personnalités ayant aidé à financer l’opération. Plus de 100 personnes étaient réunies autour de la table pour déguster le repas, avec bien sûr le pain cuit dans four. Cette sympathique soirée s’est achevée par un bal improvisé.

Pour illustrer cette belle aventure, vous découvrirez dans les pages suivantes un petit diaporama retraçant les principales étapes (merci à tous ceux qui m’ont donné leurs photos).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Powered by Joomla!®. Designed by: reseller hosting packages virtual private servers Valid XHTML and CSS.